COMPTE TENU DES CIRCONSTANCES SANITAIRES PARTICULIERES, NOUS VOUS DEMANDONS DE LIRE
SOIGNEUSEMENT LES NOUVELLES CONDITIONS DE RECEPTION DES PATIENTS POUR VOTRE SECURITE.

Traitement de la myopie

Qu'est-ce que la myopie ?

La myopie est le défaut optique visuel le plus fréquent dans la population ; pour faire simple, le patient myope voit mal de loin. Le niveau de difficulté à voir de loin dépend du degré de sa myopie.

Plus la myopie est forte, plus le point de netteté optimum se rapproche de son œil.
La myopie peut être associée à d’autres défauts optiques comme l’astigmatisme ou la presbytie : myopie-presbytie, myopie-astigmatisme-presbytie.

Quelles solutions pour corriger la myopie ?

Les corrections de la myopie passent depuis toujours par les lunettes ; d’énormes progrès dans la qualité des verres, de poids, de finesse ont permis à des millions de myopes d’évoluer dans la vie courante. C’est le rôle primordial des opticiens que de bien conseiller ces patients.

Puis, sont arrivées les lentilles. Là encore, d’énormes progrès depuis le premier verre scléral dans les années 1960 ont permis à des millions de myopes de sortir de leur brouillard en vision de loin.
Toutefois, les lentilles ont leurs contraintes (entretien, manipulation, produits et coût), leurs dangers ; une surveillance ophtalmologique annuelle est obligatoire afin de surveiller les cornées : recherche d’un appel vasculaire cornéen et comptage cellulaire endothélial.

Chaque cas est un cas particulier, mais exceptionnels sont les cas pour lesquels il n’y a pas de solution thérapeutique possible.